de la moch(att)itude à la béatitude il n'y a qu'un pas !

Ou comment être en ravissement devant son miroir ? Comment s’aimer un peu plus, comment se plaire quand on se sent banale? Nous avons cette vilaine tendance à nous sentir quelconque, presque invisible, parfois trop grosse, vieille avant l'heure, ridée, boutonneuse… Les termes ne manquent pas pour se dévaloriser et les pages des mags, des webs  et des séries TV nous écrasent bien de leur jeunettes à gambettes effilées ! Ces  ‘trop, un peu, pas mal, déjà....’ nous encombrent et si nous savions comment y mettre un terme, nous sauterions sur cette occasion, non ?

Commençons par le commencement : nous ne savons ni prendre bien soin de nous, ni bien gérer nos émotions et nos peurs, ni formuler nos besoins ! C’est un fait, à plus ou moins faible dose pour chacune. Si nous étions moins stupides, nous ferions le nécessaire pour améliorer notre existence et limiter ce flux incessant de radotages qui plombe tant notre moral ! Quelle perte de temps, quel dommage de disséminer cette énergie dans le grand n’importe quoi ! Mieux se connaître = aller mieux dans sa tête !

Alors, pourquoi ce constat désolant devant notre miroir? Comment faire pour transformer cet état d’affliction en béatitude ? Comment faire pour changer notre point de vue ? Comment aller vers cet endroit familier que nous évitons? Pourquoi sommes-nous engourdies de honte ?

Ce terrain, ce trésor à découvrir est celui de notre féminité, de notre intimité, de notre douceur, de nos expériences joyeuses et douloureuses marquées sur notre corps. Nous revenons toujours au même schéma. Nous devons un peu accepter ce qui est, ce visage ou ce corps pour le transfigurer ! Non pas le modifier mais le comprendre et le compléter dans toute sa splendeur ! Quels sont mes manques, mes oublis? Quelle est mon histoire ? Que raconte mon corps ou mon visage? Qu’y voyez-vous ?

M’aimer, me suffire, m’autoriser à vieillir dans toutes mes rondeurs, mes seins tombants, mes premières tâches de sénescence, mon acné juvénile qui revient, mes cernes creusés, mes paupières lourdes, mes fesses plates, mon ventre rebondi, mes traits labourés… La recette ? Essayer de comprendre cette morphologie et ce qui lui convient ! Accepter d’être regardée et guidée pour une mise en valeur et une re-découverte de soi !

Travailler sur son apparence est un chemin thérapeutique. Parfois ce chemin est évident et la décision lumineuse, tout est exaltant et fluide ! Parfois il est lent, semé d’embûches et demande des efforts pour prendre son élan. Il vous incombe de faire ce premier pas… Alors, qu’attendez-vous ? Que les enfants naissent ou qu’ils grandissent? D’avoir du temps, de l’argent, un emploi, de rencontrer l’âme sœur, de divorcer, de finir ses études, de changer d’emploi ? Pourquoi remettre au lendemain ? Vos limites vous empêcheront toujours d’aller mieux, alors plouf, jetez vous à l’eau, visualisez cette belle image de vous et de tout ce que vous réaliserez en osant ce changement !

Cathy Wagner, Créatrice de l'EVEIL AU MAQUILLAGE® & Morphopsychologue Paris.

Tous nos ateliers
Mes Trucs & Astuces/Tips & Tricks